• stéphanie puech devaux

La Médiation, un processus humaniste et responsabilisant ou comment sortir d'un conflit enferman


Mr et Me sont séparés, de leur union sont nés 2 enfants, F. 8 ans et L. 4 ans 1/2. Mr et Me communiquent, ont refait leur vie. Les enfants vivent au domicile de leur mère, et voient irrégulièrement leur père. Finalement, cette situation n'est pas plus évoquée que cela, elle"glisse" sur chacun, le temps passe, il y a tant d'autres choses à regarder, le quotidien est lourd. Chacun tait la situation, et Mr se dit que cela va s'arranger "avec le temps".

Les enfants grandissent, et les rapports se durcissent avec Me qui se sent seule pour affronter les bouleversements de l'adolescence, les diverses occupations des enfants, et également son besoin, qu'elle sent freiné, d'évoluer professionnellement.

Mr et Me entendent parler de médiation, y sont favorables et Me me contacte par téléphone. Je présente en quelques mots le processus de médiation, puis nous fixons par téléphone, et pour chacun (je recontacte Mr) un entretien individuel. Dès lors, chacun des échanges se fera par mail, avec chacun en copie.

La médiation est un processus au sein duquel chacun s'engage de manière volontaire, et peut décider de le quitter à tout moment. Je suis en ma qualité de médiatrice professionnelle, neutre, impartiale, indépendante, et je m'engage à ce que les échanges soient non non violents.

Dans le cadre de ces entretiens individuels, chacun me livre son histoire, c'est-à-dire sa réalité, son point de vue et ses ressentis. C'est donc la vue individualisée d'un problème. Des éléments peuvent m'être communiqués sans que la personne souhaite qu'ils soient divulgués. Peut-être que mon travail sera de l'amener à échanger sur ces interdits s'ils sont déterminants pour l'avancée sur le chemin de l'entente. Et enfin, je demanderai à chacun comment il ou elle imagine que pourrait se régler le problème. Quel pas seriez-vous prêt(e) à faire, même infime? Je garde cela dans un coin de mes notes...

Les entretiens collectifs débutent avec le couple, c'est-à-dire les "médiés" (et non les "parties" qui ramènerait vers une judiciarisation du conflit) et la médiatrice. Une médiation dure généralement trois mois, avec des rendez-vous réguliers; Toutes les quinzaines est un rythme intéressant pour laisser "poser" les émotions, ressentis, et capter ce qui a été dit ou non dit par l'autre...

J'installe le cadre de la médiation que j'énonce très clairement à chacun. Et ce cadre, je le maintiendrai fermement, sans aucune entaille, aussi minime soit-elle dans les perceptions des uns et des autres... Neutralité, Indépendance, Impartialité, Engagement Volontaire, Non Violence...

Lors des 4 rendez-vous de 2 heures qui ont suivi, chacun a pu s'entendre Soi, écouter l'Autre, les résonances que cela peut avoir, de manière différente pour l'un et l'autre. J'écoute, je questionne, je reprécise, je reformule. Je suis souvent un miroir. Parfois, un poil à gratter qui ne comprend décidément rien! Mais toujours, je veille à ce que les échanges ne s'enferrent pas, gardant au creux de ma pensée les objectifs fixés dès l'entrée en médiation. Le premier pas consiste à s'entendre sur le conflit, ce qui 'fait problème". Et je vous assure que c'est déjà une grande avancée sur beaucoup de médiations. Déterminer le différend, le délimiter...

Comprendre, S'entendre, Résoudre: voilà le processus que je porte en médiation au sein de mon cabinet. Le processus débouche sur un accord co-construit, parfois un écrit, signé par chacun (par exemple les personnes s'entendent sur les sommes compensatoires, des rythmes de visites, d'hébergement, les conditions de communication, l'organisation des accompagnements des enfants, mais aussi les valeurs que l'on souhaite transmettre...) et qui peut être porté devant un juge qui pourra l'homologuer. C'est toujours favorable pour les personnes de tenter une médiation.

Je demande toujours aux personnes de revenir 6 mois après l'accord afin d'évaluer celui-ci. Peut-être l'améliorer ou s'entendre sur des mesures complémentaires. Peut-être entendre ce qui n'était pas encore possible il y a quelques mois....

La médiation est un processus porté par un médiateur professionnel, c'est-à-dire diplômé: chacun y est protégé, écouté, entendu dans sa vérité.

La médiation est un processus éminemment humaniste, offrant à chacun une responsabilisation extrêmement importante, celle de trouver une issue équilibrée à un conflit, un différent qui, par essence, produit de multiples effets collatéraux.

Stéphanie Puech Devaux, Médiatrice professionnelle Diplômée

Pôle Santé, 11 place Ampère Couzon-Au-Mont-d'Or

06 62 00 42 76 www.spuechdevaux.com


15 vues0 commentaire