Comment ça se passe ?

1. Une première prise de contact téléphonique permet une explication synthétique de la situation et définit les modalités de contact avec l'autre protagoniste.

    L'accord de chacun est requis pour poursuivre.

2. Un entretien préliminaire et individuel est proposé au cours duquel chacun expose sa situation. Il permet de présenter le processus de la médiation, son coût financier pour chaque personne, définit le cadre, le rythme et le calendrier. Une convention d'entrée en médiation sera signée.

   Vous pouvez choisir de vous engager dans cette démarche ou la refuser.

3. D'une durée de 1h30 à 2h, les entretiens avec les différents protagonistes peuvent se dérouler sur une période variable de 2 à 3 mois, renouvelables si besoin.

   Si le cadre mis en place par le médiateur est rompu, les entretiens sont interrompus.

5. A terme une rencontre vous sera proposée dans un délai défini en commun, afin d'évaluer l'accord, l'amender si besoin ou le modifier (en cas d'appréciation différente de l'accord, il pourra stipuler un retour en médiation).

   En cas d'accord de médiation, un juge peut l'homologuer. Cet accord écrit aura alors la même valeur qu'un jugement.

Formé aux techniques spécifiques de médiation, le médiateur permet l'élaboration de solutions concrètes. Professionnel qualifié et indépendant, il s'engage à la neutralité, la confidentialité, l'impartialité, au maintien d'échanges non violents et à une recherche d'équité dans les solutions trouvées.